Comment Tesla veut révolutionner le stockage d’électricité

EstiaTech attends cela depuis longtemps pour stocker l’énergie de ses maisons.

Que ce soit avec Tesla, Space X ou n’importe laquelle de ses sociétés, Elon Musk est l’homme des révolutions. Et le célèbre entrepreneur américain s’apprête à provoquer une nouvelle onde de choc. Dans un email adressé mardi 21 avril aux investisseurs et aux analystes financiers, Tesla, l’entreprise spécialisée dans la production et la vente de véhicules électriques, indique que le 30 avril prochain elle lèvera le voile sur ses batteries électriques pour les particuliers et les entreprises, rapporte Bloomberg.

Ce qui vient ainsi préciser une précédente annonce faite début février, lorsqu’Elon Musk avait indiqué que Tesla dévoilerait un nouveau produit fin avril sans en dire plus.

Mardi, Jeffrey Evanson, le chef des relations avec les investisseurs chez Tesla, n’y est pas allé par quatre chemins. « Nous montrerons les avantages de nos solutions et expliquerons pourquoi les batteries existantes ne sont pas convaincantes », a-t-il déclaré dans l’e-mail.

Aucune autre information concrète n’a été donnée, le rendez-vous étant pris pour la fin du mois. Tesla va ainsi utiliser son savoir-faire dans le véhicule électrique pour produire ces batteries à destination des maisons, des magasins ou des usines.

« Une rupture technologique »

Comme l’explique le Handelsblatt, les batteries de Tesla pourraient apporter « une rupture technologique » dans la mesure où elles permettraient de stocker l’énergie provenant des panneaux solaires ou encore des éoliennes.

Bloomberg cite le Chief Technology Officer de Tesla, JB Straubel, qui avait affirmé en mars que « le stockage d’énergie dans le réseau va croître à une impressionnante vitesse grâce aux renouvelables ». « Au final, il y aura 100% de véhicules électriques qui fonctionneront avec quasiment 100% d’électricité renouvelable provenant de l’énergie solaire et éolienne », ajoutait-il.

Une batterie de 90 cm

Si pour le moment peu d’information ont circulé sur les batteries, le sitebenzinga.com indiquait en février que Trip Chowdhry, un analyste de Global Equities Research, avait écrit une note dans laquelle il disait connaître « deux personnes » qui ont déjà expérimenté les batteries de Tesla pour les particuliers.

Selon lui, plus 300 foyers américains ont installé ces modèles. Il révélait d’autres détails comme la taille de cette batterie (90 cm). Elle pourrait être contrôlée via un smartphone, et pourrait même renvoyer de l’électricité vers le réseau en cas de surplus.

Par ailleurs, sur la partie entreprise, Bloomberg indique que Tesla a déjà su convaincre de grands noms tels que le spécialiste de l’agroalimentaire et des matières premières Cargill ou Wal-Mart. Le groupe de distribution aurait déjà installé 11 batteries dans ses magasins.

Un coup de pouce pour l’action

Tesla va donc s’affranchir de son cœur de métier initial en produisant ces batteries et diversifier son activité. Le groupe s’attaquerait ainsi à un marché en plein boom qui, en raison des améliorations technologiques, pourrait représenter des ventes de 1,5 milliard de dollars d’ici à 2019, soit 11 fois plus qu’en 2014, d’après une étude de GTM Research.

Et selon l’analyste Andrea James pour Dougherty & Co, citée par Bloomberg, le cours de Bourse de Tesla pourrait profiter de l’annonce du 30 avril prochain. Pas forcément une mauvaise nouvelle quand on sait que la valeur a perdu près de 6% depuis le début de l’année.

Lire l’article… par  Julien MARION Journaliste BFMTV