Le réseau électrique «intelligent» de quartier se concrétise à Issy

La domotique by EstiaTech est capable de rendre votre réseau interne intelligent…

 

A Issy-les-Moulineaux, le suivi temps réel de la consommation électrique de logements tests, et d’un immeuble de bureau, est effectif.

Maîtriser la consommation d’énergie en s’appuyant sur les réseaux et les systèmes d’information : tel est en l’enjeu du projet IssyGrid concernant un quartier d’Issy-les-Moulineaux (92), près de Paris, dont le démarrage est lancé. Pour l’instant, seuls une dizaine de logements tests, préfigurant les 1 600 logements inscrits dans le périmètre d’IssyGrid, et un immeuble de bureau ont été dotés d’équipements pour le suivi à distance des consommations par type d’usage (chauffage, éclairage, eau chaude sanitaire…).  La connaissance temps réel simultanée de la consommation et des ressources énergétiques disponibles est censée permettre l’ajustement entre offre et demande électrique, en favorisant l’utilisation d’énergie renouvelables (éolien, solaire, etc.).

Les dix premiers logements tests sont équipés de prises communicantes pour suivre et piloter à distance la consommation des équipements. A l’intérieur, des capteurs de température et de thermostat communicant permettent de régler le chauffage à distance. Les données récoltées dans les logements équipés sont ensuite transmises, via la box internet, en temps réel et de manière anonyme, vers le système d’information énergétique central, en vue d’une optimisation des flux à l’échelle du quartier.

La production d’énergie renouvelable prête fin 2012

L’habitant de ces logements tests est alerté par SMS du dépassement d’un certain seuil de consommation énergétique pour l’inviter à réduire la consommation de son logement. Il peut alors, à partir de son smartphone, éteindre à distance ses appareils en veille ou régler le chauffage. Au cours du premier semestre 2012, le périmètre d’IssyGrid sera élargi à une trentaine de logements existants et à quatre autres immeubles tertiaires (hébergant les sièges de Microsoft France, du groupe Steria et de Bouygues Telecom).

Le centre d’information et d’analyse du quartier, opérationnel en septembre 2012, suggérera des solutions d’amélioration aux particuliers et aux entreprises. D’ici à fin 2012, l’installation des moyens de production d’énergies renouvelables (1 000 m2 de panneaux photovoltaïques, géothermie) et des outils de stockage de l’énergie, s’ajouteront au dispositif qui inclura aussi l’éclairage public. Les candélabres pourront être pilotés individuellement, et l’éclairage s’adaptera en fonction du trafic routier. Enfin, le quartier sera doté d’équipements de recharge des véhicules électriques intégrés dans les bâtiments et sur la voie publique.

 

Retrouvez l’article